• contact.afpeah@gmail.com

Archive de l’étiquette Pédagogie innovante

Lycée : Désarroi et lassitude d’un professeur de Lettres

 

 

Sur Twitter, certains vilipendent les profs désespérés de voir le niveau de leurs élèves baisser. Ces profs seraient réacs et méprisants.

Quand je lis dans la copie d’un élève, qui par ailleurs a compris le texte jusque dans ses plus fines subtilités, la phrase suivante :

« L’auteur personnificalise sa douleur comme si elle lui fais du bien », je suis effectivement désespérée du niveau de certains de mes élèves.

Nul mépris de ma part cependant, juste la tristesse de voir tant d’intelligence laissée en friche par des années d’expérimentations pédagogiques hasardeuses, d’abandon de l’étude patiente de notre langue, d’heures perdues à laisser l’élève découvrir par magie les règles, à vouloir ludifier les apprentissages, des années de pressions idéologiques refusant l’effort soi-disant discriminant et l’exercice répétitif permettant d’acquérir des réflexes.

Oui, on lit aujourd’hui dans des copies d’élèves de Première : « des poésies écritent », « ces merveilles polis et travailler », « la melancoli m’envahis » et en terminale littéraire : « l’auteur aillant compris », « grâce à ce personnage on nous montres ou Marie va t’elle allé pour voir le duc », « les distinctions entre les deux est mis en avant »…

Je m’arrête ici, car il faut y retourner, lire et relire chaque phrase, de chaque copie, pour essayer de comprendre ce que chaque élève a voulu dire. Sans mépris, mais avec une infinie tristesse et un brin de culpabilité : qu’avons-nous fait à ces enfants qui nous étaient confiés ?

 

De l’art de renoncer avant d’avoir commencé

25/09/2017

Première réunion au lycée

En tant que mère d’élève, j’ai assisté à la réunion de rentrée de la classe de seconde de mon fils. Le professeur principal enseigne les MATHÉMATIQUES.

Je tiens à préciser d’emblée que je respecte la liberté pédagogique des enseignants et que j’ai un immense respect pour le travail qu’ils accomplissent avec nos enfants.

Mais, hier, les propos de cet enseignant m’ont choquée. Les autres parents avec lesquels j’ai pu discuter partagent mon point de vue. Nous sommes très inquiets, en fait.

Extraits choisis:

« Je serai un professeur exigeant et bienveillant. Mes exigences diffèrent cependant des vôtres. »

 

« Le cours magistral ne marche plus, donc ne se fait plus. Les élèves ont besoin d’activités variées pendant mon cours… Nos élèves ont de graves problèmes de concentration… Vous, parents, le savez, n’est-ce pas? »

 

« Je veux que mes élèves débattent pendant mon cours, notamment en travaillant en îlots…. »

 

« Ce sont les élèves qui font le cours ; j’ai besoin d’eux… Comme j’ai besoin que vous, parents, me posiez des questions à présent. Je mets d’ailleurs un terme à ma présentation: trop d’informations vont vous fatiguer. » !!!!

 

« Sachez que vos enfants auront très peu de notes car, en fait, j’évalue tout le temps… »

 

« Leur moyenne trimestrielle ne reflètera ni leur niveau réel, ni leur capacité à s’orienter ou non en première S. »

 

« Je ne donne pas de Devoir Maison car ils ne seraient pas faits par les élèves. »

 

« Je donne la correction de certains exercices sur pronote; c’est de la responsabilité de l’élève de la consulter. Les élèves en débattront au prochain cours après s’être auto-évalués. Tant pis pour les élèves qui n’auront pas consulté pronote. »

www.000webhost.com